a Propos

"I myself am strange and unusual"

- Lydia Deetz - 

Bienvenue sur la boutique en ligne de The bat in the hat,

entreprise fondée par moi même, il y a plusieurs années.
Je m'appelle Stéphanie, et depuis toute petite  je crée et fabrique des choses , ma mère étant peintre sur porcelaine et ma grand mère couturière, j'ai donc grandi dans un milieu propice .
Je suis autodidacte et donc il m'a fallut du temps pour acquérir les connaissances nécessaires à ce métier , à l'heure actuelle j'apprends encore, cela fait partie de la vie.

Aujourd'hui je ne conçois pas mon existence sans cela, c'est ancré dans ma tête et dans mon cœur, ça fait parti de moi.


Je suis issue d'une formation à l'université des Arts du Spectacle d'Amiens,  avec une maîtrise en Cinéma Audiovisuel,(ou j'ai crée mon nom en 2005)  puis plot twist! j'ai fait carrière dans le domaine bancaire, cela n'a donc pas grand chose à voir avec l'artisanat, carrément pas même.

 Un bon témoignage , en somme, que toute reconversion est possible et que rien n'est jamais gravé dans le marbre, le tout est de rester fidèle à soi même.

J'ai cette chance de pouvoir vivre de ma passion, après des années à tâtonner, et j'espère pouvoir vous la faire partager au mieux à travers mes créations.


Vous verrez sans doute que je suis un vrai ouragan créatif (<-une blague se cache), 

car je fabrique beaucoup de choses différentes, des vêtements  que de la décoration, des bijoux , et plus récemment des bougies à base de cire de Soja.

Je touche à tout, c'est vital pour moi.
 Il parait que mon univers est très singulier et ce n'est pas faux (comme dirait Perceval) , mêlant dans mon chaudron l'attrait pour le style victorien le plus sombre à un  style gothique plus édulcoré , tantôt un brin rétro et parfois totalement fantasmagorique. 
Ma sorcellerie est unique en son genre, surtout en y ajoutant un petite touche de fandom par dessus!
J'avoue être une grande fan d'Harry Potter et du seigneur des anneaux.
Je vous souhaite une très bonne visite  dans ma petite boutique des horreurs et que mon monde vous plaira.
PS:  attention aux chauves souris, elles volent bas...



Stéphanie